23 Octobre 2019 : le gouvernement annonce un plan pour aider les aidants. La CFE CGC acteur majeur sur ce sujet sociétal !

Mercredi 23 Octobre 2019

guide des aidants couv

23 Octobre 2019 : le gouvernement annonce un plan pour aider les aidants. La CFE CGC acteur majeur sur ce sujet sociétal !

Les annonces faites le 23 Octobre 2019 par le gouvernement se résument de la façon suivante :

Les six priorités annoncées par le Gouvernement :

• Rompre l’isolement des proches aidants et les soutenir au quotidien dans leur rôle ;

• Ouvrir de nouveaux droits sociaux aux proches aidants et faciliter leurs démarches administratives ;

• Permettre aux aidants de concilier vie personnelle et vie professionnelle ;

• Accroître et diversifier les solutions de répit ;

• Agir pour la santé des proches aidants ;

• Épauler les jeunes aidants.

 
Les dix-sept mesures de soutien :

• la mise en place d’un numéro téléphonique national de soutien des proches aidants, pour les aider à se reconnaître comme proche aidant, leur offrir une écoute, assurer un premier niveau d’information, et les orienter vers des interlocuteurs de proximité, dès 2020 ;

• la création d’un réseau de lieux d’accueil labellisés « Je réponds aux aidants », pour recevoir les proches aidants et les orienter dans le paysage des aides et de l’accompagnement disponibles, en fonction de leurs besoins, à compter de 2020 ;

• la création d’une plateforme numérique « Je réponds aux aidants » permettant d’identifier l’offre d’accompagnement près de chez soi, dans tous les territoires, d’ici 2022 ;

• la diversification et le déploiement des offres d’accompagnement par des professionnels et des pairs dans tous les territoires : soutien psychologique, collectif et individuel, sensibilisation et formation (en présentiel et à distance) avec un objectif de plus de 450 000 aidants accompagnés d’ici 2022 ;

• le congé de proche aidant indemnisé pour les salariés, les travailleurs indépendants, les fonctionnaires et les chômeurs indemnisés, dès octobre 2020 ;

• un congé de proche aidant qui pourra désormais être pris tout de suite à l’arrivée en entreprise, sans attendre un an comme auparavant, dès janvier 2020 ;

• des périodes de congé proche aidant qui ne compteront plus dans le calcul des droits au chômage pour éviter une baisse des allocations, dès novembre 2019 ;

• une prise en compte automatique du congé de proche aidant indemnisé au titre des droits à la retraite, sans formalités à accomplir, dès octobre 2020 (au-delà, la concertation en cours sur le système universel des retraites intègre ce sujet majeur de la prise en compte des périodes d’aide) ;

• l’assouplissement du congé de présence parentale et de l’allocation journalière de présence parentale, qui pourront être pris de façon fractionnée, par demi-journées, dès janvier 2020 ;

• la facilitation des parcours professionnels des aidants qui ont dû arrêter de travailler pendant longtemps pour accompagner un proche avec notamment un nouveau système de reconnaissance de l’expérience acquise en tant que proche aidant, en 2021 ;

• le soutien aux proches aidants inscrit parmi les thèmes de la négociation obligatoire dans les entreprises et parmi les critères de la responsabilité sociale et environnementale des entreprises, en 2020 ;

• le lancement d’un plan national de renforcement et de diversification des solutions de répit, adossé à un financement supplémentaire de 105 M€ sur la période 2020-2022 ;

• la compréhension des risques qui pèsent sur la santé des proches aidants, à travers une enquête de Santé publique France en 2020 ;

• l’instauration d’un réflexe proches aidants chez les professionnels de santé ou d’accompagnement à compter de 2020, à travers plusieurs canaux ;

• l’identification du rôle de proche aidant dans le dossier médical partagé en 2020, en application de la loi du 22 mai 2019 ;

• la sensibilisation des personnels de l’Éducation nationale, pour repérer et orienter les jeunes aidants, grâce à des outils efficaces et coconstruits avec le monde associatif (dans un premier temps, une expérimentation sera lancée en 2020 dans les régions Île-de-France et Occitanie) ;

• l’aménagement des rythmes d’étude (condition d’assiduité et examen) pour les étudiants aidants, dès fin 2019.

Il conviendra de lire le guide handicap CFE CGC réalisé avec le réseau handicap de la confédération c’est à dire des représentants des fédérations professionnelles et lancé le 21 novembre 2018 à l’institut Pasteur, pour vous rendre compte que le gouvernement a pris en compte nos travaux !

Des avancées mais il reste encore beaucoup à faire. Ainsi la CFE CGC reste mobilisé sur ce sujet sociétal et sera vigilante aux réactions des employeurs sur le sujet et l’application de ces mesures….

Notre guide !

https://fr.calameo.com/read/003664566dbddbdee3b0a

 

À propos de Christophe ROTH

Délégué National Santé au Travail et Handicap Confédération CFE CGC
Ce contenu a été publié dans Actualité. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>