Colloque handicap Psychique à Nantes le 16 novembre : une réussite !

CaptureJeudi 16 Novembre 2017

Le 16 novembre 2017 à Nantes s’est déroulé le colloque handicap intitulé : handicap psychique en entreprise : les défis de la CFE – CGC.

L’occasion pour la CFE – CGC d’introduire les débats et de rappeler l’implication de l’ensemble des régions et des fédérations CFE – CGC sur le sujet.

En effet, avec une action menée au quotidien, avec  les réseaux de référents, les outils à disposition de tous les militants (guide handicap, BD, question pour un champion sur le handicap) et des cursus de formations, les militants et adhérents de la CFE – CGC ont l’occasion de monter en compétence sur le handicap psychique, sur la négociation des accords handicap et sur le sujet qui nous préoccupe également : les aidants familiaux.

L’Union Régionale Pays de Loire et ses référents handicap de l’ensemble des unions départementales ont organisé le 16 novembre 2017 une journée riche en rencontre.

Tout d’abord rencontre du médecin de l’entreprise Airbus, de la direction des ressources humaines et d’un préventeur.

L’entreprise a fait connaître lors de nos échanges son attachement à la prévention et à la prise en compte d’une politique handicap par les aménagements de poste et la compensation.

La délégation a pu remettre ses supports et des échanges libres ont pu mettre en avant l’implication de l’entreprise sur les sujets du handicap. La CFE – CGC a fait valoir ses analyses et propositions.

S’en est suivi un repas au restaurant le reflet à Nantes, un restaurant ou des personnes en situation de handicap travaillent en cuisine et en salle.

Nous avons pu remarquer que le potentiel de chacun était mis en avant et cela dans une belle ambiance différente des habitudes !

C’était un moment agréable et de partage avec les salariés de cet établissement.

L’après-midi était consacrée à la rencontre de la direction des ressources humaines de la mairie de REZE et d’une personne en charge de la gestion du handicap dans la commune qui compte plus de 1000 agents.

Des échanges sincères ont pu mettre en avant le travail réalisé pour des aménagements de poste et des accompagnements pour changer de métier.

Ensuite à partir de 17h30, à l’hôtel de Région de Nantes, plus de 150 personnes ont répondu présentes à l’événement.

Des témoignages très forts Fabien Héraud, comédien et conférencier, ont pu permettre à tous de prendre en compte le changement sur le regard du handicap et de vraiment porter les valeurs d’une société inclusive. Chacun de nous est différent et à un potentiel pour être dans une société qui prend en compte l’humain !

Lors des échanges à la table ronde, la CFE – CGC a pu indiquer que   Depuis de nombreuses années, le travail lui-même est à l’origine de handicap psychique (une enquête de la fondation européenne de Dublin montre que le stress au travail est la 2éme cause de problèmes de santé liés au travail).

 

Le stress chronique associé à des surcharges émotionnelles est à l’origine de nombreux cas de burnout, principalement au sein de la population de l’encadrement. Les malades victimes de burnout présentent des troubles cognitifs, de perte de mémoire et troubles de la concentration qui vont rester séquellaires et qui nécessitent une prise en charge pluridisciplinaire pour pouvoir revenir dans le monde du travail.

A la date d’aujourd’hui, la CFE-  CGC constate que ces salariés victimes d’épuisement professionnels sortent des effectifs du personnel après une période de longue maladie et passent en invalidité.

C’est pourquoi, il a été rappelé lors de ce colloque, que pour la CFE – CGC, il est inconcevable que les cadres, les enseignants, les policiers les plus investis dans leur travail subissent une mort sociale.

 

Nos entreprises et administrations doivent apprendre à maintenir en emploi les salariés qui ont été détruits psychiquement par le travail. Ce retour en emploi demande l’aide combinée des services de santé au travail et des opérateurs spécialisés dans l’accompagnement.

Or actuellement les opérateurs de l’Agefiph et le FIPHFP spécialisés dans l’accompagnement du handicap psychique sont trop peu nombreux sur l’ensemble de notre territoire. 

A cet effet, La CFE-CGC propose de développer une montée en compétence des tiers (jobs-coach et prestataires), sur l’accompagnement du handicap psychique.

Nous proposons d’intégrer, dans les critères de sélection des prestataires Agefiph et FIPHFP, un critère d’expertise dans l’accompagnement du handicap psychique.

Cette problématique doit être une priorité sociétale, elle passera par la formation du collectif de travail à l’accompagnement du handicap psychique, en intégrant cette thématique dans le cadre des formations obligatoires pour les membres du CHSCT.

 

Le colloque était une belle réussite et nous remercions toutes les personnes qui se sont impliquées pour cet événement !

Bravo !

 

 

 

 

 

À propos de Christophe ROTH

Délégué National Santé au Travail et Handicap Confédération CFE CGC
Ce contenu a été publié dans Actualité, Le réseau handicap CFE-CGC. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>