Handicap : « La force de se relever » et d’avoir une vie professionnelle !

CaptureVendredi 5 mai 2017

Source Franceinfo du 4 mai 2017

Vincent Ferry est un chef d’entreprise qui a refusé que le handicap change sa vie. Sur le plateau du 13 Heures de France 2, il vient présenter son livre « La force de se relever »

http://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/carriere/vie-professionnelle/travail-et-handicap/handicap-la-force-de-se-relever-et-d-avoir-une-vie-professionnelle_2175487.html

Dans son livre « La force de se relever », Vincent Ferry raconte son histoire. Il y a neuf ans, alors qu’il était à la tête d’une PME avec plusieurs magasins, il a eu un accident de moto qui l’a paralysé. Comment a-t-il réagi à sa tétraplégie ? « Il y avait deux solutions, soit j’arrêtais tout, en bref je mettais fin à mes jours, mais je ne pouvais même pas le faire, même pas appuyer sur la gâchette, même pas me mettre au bout d’une corde. La deuxième solution était de se dire : ‘Il y a peut-être une opportunité, je peux peut-être continuer’ », raconte Vincent Ferry qui souligne aussi l’importance du soutien de sa femme.

Apprendre à déléguer

Qu’est-ce que le handicap a changé dans sa deuxième vie de patron ? « Avant, je voulais m’occuper de tout, je ne déléguais rien, comme la plupart de tous les patrons. Là je n’avais plus le choix, je n’avais plus que la tête, je ne pouvais quasiment plus rien faire. J’ai été obligé de déléguer, condamné à déléguer. En fait c’est ça qui a été extraordinaire. C’est que je me suis rendu compte que, derrière ça, une fois que j’ai commencé à déléguer, à leur laisser faire les dossiers, ils les faisaient deux-trois fois mieux que moi », confie Vincent Ferry.

À propos de Christophe ROTH

Délégué National Santé au Travail et Handicap Confédération CFE CGC
Ce contenu a été publié dans Actualité, Le réseau handicap CFE-CGC. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.