« La CFE-CGC est mobilisée au quotidien face à toutes les formes de handicap »

1Samedi 7 Octobre 2017

 

Accès aux droits, à l’emploi et au logement, égalité des chances, problématiques du financement et des aidants familiaux : Christophe Roth réagit aux récentes annonces gouvernementales sur le handicap. Le délégué national CFE-CGC rappelle également l’engagement quotidien et les actions menées par le syndicat de l’encadrement au service des salariés en situation de handicap. Entretien.

A l’occasion du comité interministériel du handicap (CIH), le Premier ministre Edouard Philippe a dévoilé, le 20 septembre dernier, la feuille de route du gouvernement afin d’améliorer la situation des personnes handicapées. Qu’en retenez-vous ?

Beaucoup d’annonces ont été faites pour moderniser l’accès aux droits et notamment raccourcir les délais d’obtention de la reconnaissance administrative de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) auprès des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH). Notons également la revalorisation de l’Allocation adulte handicapée (AAH), qui passera progressivement de 810,89 € par mois actuellement pour une personne seule à 900 € d’ici novembre 2019.

  • « La CFE-CGC reste mesurée quant aux annonces gouvernementales »

Ces annonces sont-elles conformes aux attentes de la CFE-CGC ?

Nous restons mesurés. La CFE-CGC salue le volontarisme affiché sur des champs comme l’accès aux droits, la scolarité et l’égalité des chances, l’insertion professionnelle ou encore l’accessibilité au logement, aux bâtiments et aux loisirs. Ces annonces vont plutôt dans le bon sens et sont conformes à l’esprit de la loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. En revanche, la CFE-CGC s’inquiète de ne pas avoir eu d’annonces concernant les emplois et la compensation des personnes en situation de handicap dans le privé comme le public. Nous sommes également très dubitatifs sur la question des moyens alors que fondent les réserves du Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP) et celles de l’Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des handicapés (AGEFIPH) dans le privé.

La CFE-CGC a fait part de son amertume suite à la baisse de 25 % du budget du FIPHFP

Cette décision n’a été ni validée par le comité national du FIPHFP, ni par les commissions ou groupes de travail. Pire : le débat à la convention d’objectifs et de gestion (COG) entre l’Etat, les associations et les organisations syndicales, n’a pas eu lieu. Pour la direction du FIPHFP, seule une contribution de 15 euros par agent financerait le maintien dans l’emploi sur 10 ou 15 ans des bénéficiaires du FIPHFP. Pour la CFE-CGC, il est inacceptable de demander aux agents des fonctions publiques cette contribution supplémentaire ! L’Etat a déjà ponctionné trois fois 29 millions d’euros sur le FIPHFP et le même montant sur l’AGEFIPH pour couvrir d’autres besoins de financement et d’autres politiques publiques que le handicap.

Que préconise la CFE-CGC ?

Il est impératif de maintenir et de sécuriser l’AGEFIPH (une association) et le FIPHFP (gérée par la Caisse des Dépôts), chacun avec son modèle spécifique. Pour le FIPHFP, la CFE-CGC propose que l’Education nationale, qui compte un million d’agents, contribue à son financement à l’instar de tous les autres ministères.

  • « La CFE-CGC milite depuis des années pour bâtir une politique volontariste à destination des aidants familiaux »

Quid des dispositions à destination des aidants familiaux ?

Le président de la République s’est engagé à s’emparer du dossier. La CFE-CGC se montrera vigilante et fera valoir ses propositions : mise à disposition d’infos sur les démarches administratives, congés supplémentaires rémunérés, maintien des cotisations à temps plein dans le cadre du passage au temps partiel, suivi médical renforcé, modalités spécifiques relatives au télétravail et création d’un congé pour solidarité familiale. La CFE-CGC milite depuis des années pour bâtir une politique volontariste pour les aidants familiaux. C’est un sujet majeur.

Pour quelle raison ?

Il y a environ 8 millions de personnes – dont la moitié avec une activité professionnelle – qui accompagnent un proche qui est malade ou dépendant. La réalité de terrain est claire : les aidants familiaux salariés sont trop souvent confrontés à l’obligation dramatique de choisir entre leur position d’aidant et leur situation professionnelle. Avec tout ce que cela entraîne : absentéisme, perte de rémunération, hypothèque sur la future retraite… Un colloque sur les aidants familiaux se tiendra le 5 décembre à Paris, organisé par l’union locale du 17e arrondissement et l’URIF, avec le soutien de la confédération.

A l’image des conventions successives signées avec l’AGEFIPH, la CFE-CGC est reconnue, dans le monde du travail et le paysage institutionnel, comme un acteur incontournable sur le handicap.

La CFE-CGC poursuit, sans relâche, son combat quotidien pour conseiller, assister et représenter les travailleurs handicapés et les salariés dont un proche est handicapé. Nous sommes plus que jamais mobilisés pour faire face à toutes les évolutions sociétales et au développement de nouvelles formes de handicap, en particulier le handicap psychique. La dernière convention signée en novembre 2016 avec l’AGEFIPH nous engage à une prise en compte de cette pathologie, qui reste méconnue. Le handicap psychique est pourtant la première cause d’arrêt de travail selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour qui, d’ici 2020, la pathologie deviendra la première cause de handicap dans le monde.

  • « Cinq modules de formation pour aider nos collègues qui négocient des accords handicap dans les entreprises »

Quelles sont les principales actions conduites par la CFE-CGC et son réseau (25 référents régionaux et 50 référents des fédérations) ?

La CFE-CGC propose désormais cinq modules de formation pour permettre à nos collègues qui négocient des accords handicap dans les entreprises d’intégrer les dispositions de la loi du 11 février 2005, la prise en compte du handicap psychique et celle des aidants familiaux. Nos adhérents et militants peuvent également s’appuyer sur le Guide handicap CFE-CGC, régulièrement mis à jour. Nous avons par ailleurs redynamisé le groupe interfédéral et mis en place une banque des accords handicap qui recense les accords de toutes les fédérations pour identifier les bonnes pratiques et faire converger les compétences. La CFE-CGC s’est aussi dotée de divers outils pédagogiques et ludiques autour du handicap : vidéos, bandes dessinées, jeux de cartes, goodies etc.

Un mot sur la prochaine édition de la Semaine pour l’emploi des personnes handicapées, qui se déroulera du 14 au 20 novembre 2017 ?

C’est un rendez-vous annuel important. Mais la CFE-CGC, parce que nous sommes tous « handicapables », est mobilisée 365 jours par an sur le handicap ! Cette année, nous allons mettre en avant le handicap psychique par le biais de diverses animations, dont un colloque thématique qui se tiendra à Nantes le 16 novembre.

 

Publié dans Actualité, Formation, Le réseau handicap CFE-CGC | Commentaires fermés

CA BUZZZ à la CFE CGC avec le « question pour un champion » handicap !

Capture

Vendredi 6 Octobre

La CFE CGC engagée au quotidien pour aborder le sujet du handicap lance son « question pour un champion » afin de monter en compétence sur le sujet mais également apporter une forme ludique pour sensibiliser.

C’est pourquoi le réseau handicap de la CFE CGC s’est doté de buzzers et de 30 questions réponses pour animer des événements, des handi café et sensibiliser au quotidien !

Le 04 octobre 2017, Christophe ROTH, délégué national Santé au travail et Handicap a fait tester les « buzzers » et le « question pour un champion » à Véronique VOIGT, référente handicap de la région Ile de France, Emilie LEPAGNEY et Aurore GRISEL Référentes Handicap de la Région PACA, Marie Laure DUFOURCQ, Référente Handicap Région Haut de France, et Jean Christophe DUGALLEIX invité pour deux journée de formation et venant de la Région Nouvelle Aquitaine !

De vrais championnes et champions qui ont fait BUZZZZ !    

La CFE CGC handi innovante !

Publié dans Actualité, Formation, Le réseau handicap CFE-CGC | Commentaires fermés

Bravo aux militants des hauts de france mobilisés sur le sujet handicap !

Capture

Vendredi 6 OCTOBRE 2017

De nombreux militants et adhérents de la CFE CGC  étaient rassemblée le jeudi 5 octobre 2017 à LOOS  pour monter en compétence sur le sujet du handicap.

Une journée organisée sous le patronage du Président de l’Union Régionale Raymond ANNALORO qui nous a fait l’honneur d’être présent pour ouvrir la journée et Philippe DUGAUTIER référent handicap de la Région Haut de France et secrétaire général de l’UD 59.

En effet, chacun d’entre nous peut être confronté à des problèmes de santé de toute origine qui peuvent subitement mettre en péril l’emploi.

Dans ces moments difficiles à l’adhérent CFE CGC ou le sympathisant est pris dans un tourbillon au sein duquel interviennent des acteurs très différents (médecins traitants-médecins conseils, médecin du travail, drh, Agefiph, fiphfp) et biensur il peut s’appuyer sur le réseau handicap dans les fédérations, régions, départements et les élus pour agir, intervenir, conseiller.

Dans ce sujet d’une grande complexité, la formation ouverte animée par Christophe ROTH, Délégué National Santé au Travail et Handicap CFE CGC a permis d’apporter une initiation sur le sujet complexe de la gestion du handicap dans le monde du travail et les droits des personnes en situation de handicap.

Puis Martine KERYER, Secrétaire Nationale Santé au travail et Handicap a animé une formation sur la prise en compte du handicap psychique, avec des nombreux échanges avec des stagiaires motivés et souhaitant toujours mettre au coeur de leur action l’humain dans le monde du travail !

Publié dans Fiches techniques | Commentaires fermés

Journée des Aidants familiaux !

aidantsVendredi 6 OCTOBRE 2017

A l’occasion de la journée des aidants familiaux nous avons le plaisir de vous indiquer nos travaux et revendications sur le sujet.

Par ailleurs nous travaillons sur le sujet et un groupe de travail est actuellement activé les réalités des aidants familiaux.

Nous allons aussi pouvoir en débattre lors d’un colloque qui se déroulera le 5 décembre 2017 à la mairie du 17ème arrondissement à Paris.

 

Bâtir une politique volontariste à destination des Aidants familiaux : 

  • La réalité des aidants familiaux :

    On compte environ 8 millions de personnes qui accompagnent un proche malade ou dépendant, dont près de la moitié a une activité professionnelle. (Sources des données : Enquête Handicap-Sante auprès des aidants informels, DREES, 2008. Enquête Handicap-Santé, volet ménages, INSEE)

     Statistiquement, un collaborateur sur deux est en situation d’aidant. Les aidants familiaux salariés sont trop souvent confrontés à l’obligation dramatique de choisir entre leur position d’aidant et leur situation professionnelle, avec tout ce que cela entraîne au point de vue absentéisme, perte de rémunération, hypothèque sur la future retraite…

    La dépendance ne concerne pas que les personnes âgées, et le handicap ne concerne pas que les enfants ; les dispositifs actuellement prévus (congé de proche aidant, congé de solidarité familiale etc.) sont très largement insuffisants. La CFE CGC souligne l’allongement de la durée du congé pour l’annonce de la survenue d’un handicap chez un enfant. Cependant cela n’est pas suffisant : tous les aidants familiaux n’aident pas un enfant.

    Les statistiques des services sociaux des Carsat montrent que 50% des aidants familiaux décèdent avant les proches qu’ils aident consécutivement à des pathologies d’épuisement.

    Être à la fois pleinement productif en entreprise et s’occuper avant et après le travail d’un proche relève au long cours d’exploits.

     

  • Renforcer les accords d’entreprise au bénéfice des aidants

     Nous pensons que l’entreprise soucieuse de la qualité de vie au travail de ces salariés doit se préoccuper des aidants familiaux qui se seraient déclarés officiellement. Les entreprises qui se sont engagées sur cette démarche témoignent d’une réduction significative de l’absentéisme d’une amélioration du management et de la performance globale de l’entreprise.

     

    La CFE-CGC propose l’ouverture de négociations sur cette thématique en particulier l’intégration de la question des aidants dans les accords handicap, la qualité de vie au travail, les accords diversité ou RSE des entreprises :

     

     

  • Mise à disposition d’informations et de conseils sur les droits et les démarches administratives

     

  • Congés supplémentaires rémunérés

     

  • Maintien par l’employeur des cotisations à temps plein dans le cadre du passage à temps partiel.

     

  • Mise en place de temps partiels atypiques dans leur durée et modalités.

     

  • Modalités spécifiques de télétravail.

     

  • Suivi médical renforcé par le service de santé au travail et droits à la prévoyance renforcée.

     Inciter les entreprises à négocier sur les aidants dans le cadre de l’OETH

  •  Une piste de réflexion allant dans ce sens repose sur le fait d’ajouter les aidants familiaux à la liste des bénéficiaires de l’obligation d’emploi, au même titre que les veuves ou orphelins de guerre.

     

    Les aidants familiaux se substituent à une action qui est légalement de la responsabilité de la collectivité, il apparaît donc légitime pour notre Confédération de permettre aux entreprises qui s’engagent envers eux en adaptant leurs conditions de travail ou de rémunération de les comptabiliser sous conditions dans le contingent des 6%.

     

    Cette comptabilisation pourrait se réaliser dans la même logique que celle de l’accueil de stagiaires handicapés (c’est-à-dire dans une proportion limitée), afin de ne pas porter atteinte à l’objet même de l’obligation d’emploi des personnes handicapées.

     

  • Unifier les différents congés existants :

     

    Les congés actuels existants sont pour nous insuffisants et obligent le salarié à bénéficier de dons de jours pour accompagner un proche.

     

    La CFE-CGC propose la création d’un congé pour solidarité familiale, avec des conditions d’accès plus souples, notamment la possibilité de fractionnements.

     

    Ce congé serait assimilé à du temps de travail effectif pour l’ouverture aux droits sociaux et droits à retraite, et ouvrant droit à une allocation améliorée de substitution aux salaires non versés.

     

     

     

     

Publié dans Fiches techniques | Commentaires fermés

30 ANS DE PROGRÈS HUMAIN AU SERVICE DE L’EMPLOI DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

Capture

Mardi 3 octobre 2017

L’Agefiph a célébré à la Seine Musicale le mardi 3 Octobre les 30 ans de la loi de 1987.
Pour l’occasion sous la houlette de Frédéric Taddéi, des tables rondes ont donné la parole à des acteurs de l’emploi des personnes handicapées (Cap emploi, Pôle emploi, l’Agefiph…) et des entreprises engagées dans l’emploi des personnes handicapées.
André Comte-Sponville et Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat aux personnes handicapées sont aussi intervenus pour nourrir les échanges.

Des conférences et le concert de PERCUJAM, un groupe rock d’artistes autistes ont donné le rythme de cette après-midi d’anniversaire de l’Agefiph.

Christophe ROTH, délégué national santé au travail et handicap représentait la confédération CFE CGC, et l’administrateur national de l’Agefiph qui représente la CFE CGC, à savoir Bernard SALENGRO fêtait aussi les 30 ans de l’Agefiph, car il est impliqué dans cette instance depuis plus de 20 ans !

Publié dans Actualité, Formation, Le réseau handicap CFE-CGC | Commentaires fermés

LES HAUTS DE FRANCE EN ACTION !

Capture

Jeudi 28 septembre 2017

Le réseau Handicap CFE CGC Hauts de France s’est réuni le 28 septembre à Arras dans les locaux de l’Union Départementale du Pas de Calais à l’initiative de son président de Région Raymond Annaloro et des référents handicap CFE CGC de la région Hauts de France Marie Laure Dufourcq et Philippe Dugautier, 

Le matin fut consacré à la présentation réciproque des membres du réseau et au lancement du projet d’organisation d’un colloque sur le thème du handicap psychique et emploi prévu le 12 avril 2018 à Amiens.

L’après-midi, Martine Keryer anima un module de formation sur le handicap psychique afin que chacun des membres du réseau monte en culture sur ce thème et puisse être en mesure d’accompagner nos adhérents. 

Nous remercions Françis Desaintjean, président de l’UD62 de nous avoir reçu dans ses locaux et d’avoir partagé avec nous cette journée, ainsi que Sylvie Vinsard, Michel Paillard et Farid Yahiaou d’Action Démocratie CFE CGC.

 

Publié dans Actualité, Formation, Le réseau handicap CFE-CGC | Commentaires fermés

La région centre se forme sur le handicap !

CaptureMercredi 27 septembre 2017

Mercredi 27 septembre 2017, 45 militants de la Région Centre étaient rassemblés à ORLEANS pour se former sur le sujet du handicap afin de mieux maitriser les différents acteurs mobilisés sur le sujet mais également monter en compétence sur le sujet du handicap psychique.

Christophe SCHWEYER, Président de l’Union départementale du Loiret a ouvert la formation et Yves BAIJOT, Président de l’Union Régionale Centre Val de Loire a rappelé que le sujet du handicap et de la santé au travail est un sujet majeur qui doit tous mobiliser.

La journée s’est déroulée dans l’amphithéâtre d’harmonie mutuelle et les militants ont pu bénéficier d’une formation dans le cadre de la convention CFE CGC- Agefiph animée par Martine KERYER, Secrétaire Nationale santé au travail et handicap et Christophe ROTH, délégué national santé au travail et handicap.

 La Loi du 11 février 2005 sur le handicap pour l’égalité des droits et des chances qui prévoit de recentrer les personnes handicapées au sein de l’entreprise et la fonction publique et qui permet de réglementer l’accueil des personnes en situations de handicap (ou travailleur handicapé / TH), l’accessibilité ou l’emploi des personnes handicapées, entre autres ont été abordé lors des échanges le matin avec les définitions des rôles et missions de l’Agefiph, du Fiphfp, Sameth, mdph etc …

Cette formation sur la sensibilisation au handicap permet d’appréhender la notion de handicap afin d’assurer un parfait accueil et une parfaite intégration avec des objectifs pédagogiques précis :  sensibiliser l’entourage professionnel au handicap, lever les préjugés, changer les regards sur le handicap, améliorer sa communication et son comportement face au handicap, favoriser l’intégration d’une personne en situation de handicap.

Martine KERYER, médecin du travail et Secrétaire Nationale a animé l’après-midi sur le handicap psychique, et la prévention du burn out en décrivant les étapes du burn out et a pu définir le handicap psychique, ses conséquences et les possibilités de le prendre en compte dans le monde du travail. Le succès de la journée est le fruit d’une préparation de Thierry Bricquebec, référent régional en charge du handicap et ses équipes 

Merci aux militants de la CFE CGC qui s’impliquent pour aider nos collègues qui rencontrent ou vivent une situation de handicap, et qui peuvent vivre le mal être au travail !

 

Publié dans Actualité, Formation, Le réseau handicap CFE-CGC | Commentaires fermés

Les personnes en situation de handicap ne sont pas des variables d’ajustement des finances !

CP FIPHFP 26 SEPT-page-001

Publié dans Actualité, Le réseau handicap CFE-CGC | Commentaires fermés

La fédération des Services Publics dénonce les propos tenus dans la Presse par le FIPHFP sans décision du comité national FIPHFP souverain

COM PRESSE SP CFE CGC 21-09-17 - FIPHFP-page-001Mercredi 21 SEPTEMBRE 2017

La fédération services publics CFE CGC vient d’apprendre par un flash AFP que le FIPHFP est contraint de diminuer de 25% son budget les 3 prochaines années pour faire face à la diminution des recettes.

Il convient de …rappeler que la fédération avait dénoncé les ponctions de 3 fois 29 millions d’euros qui ont fragilisé le budget du fonds.

La fédération des services publics CFE CGC s’insurge du procédé utilisé en dehors de son comité national souverain. Elle dénonce le mépris de son organe delibérateur alors que le sujet du handicap doit tous nous mobiliser.

La fédération services publics CFE CGC se réserve le droit de réagir par tous les moyens légaux dont elle dispose à cette atteinte au dialogue social.

Les personnes en situation de handicap dans la fonction publique n’ont pas à servir de variable d’ajustement des politiques publiques et des coupes budgétaires.

Le contact presse

Nathalie Makarski

Présidente Services Publics CFE-CGC

Tél 06 07 12 06 88

@ presidente@cfecgcfp.org

Publié dans Actualité, Le réseau handicap CFE-CGC | Commentaires fermés

Martine KERYER, Secrétaire Nationale Santé au Travail et HAndicap au plus près des militants en vendée !

aDKO9zYcW4AAMn0jJeudi 21 Septembre 2017

 Martine Keryer, Secrétaire Nationale Santé au Travail accueilli par Bernard JONCOUR président de l’Union Régionale Pays de Loire et Eddy JOSLAIN Président de l’Union Départementale de Vendée intervient sur le sujet du handicap, la prise en compte du handicap psychique dans le monde du travail et sur la prévention du burn out.
Notons que l’Union Régionale Pays de Loire s’est engagée cette année à faire monter ne compétence les adhérents et militants sur ce sujet et mène des actions qui se prolongeront en 2018 avec un vrai dynamisme.
Preuve du succès la salle est pleine !


Ensemble changeons notre regard sur le handicap.

Publié dans Actualité, Formation, Le réseau handicap CFE-CGC | Commentaires fermés