Comité national FIPHFP du 19 janvier 2018 : les Services publics CFE CGC « ouvre le bal » pour dénoncer les rapports cour des comptes et Igas à charge !

FIPHFP 19 COMITE NATION EXEPTIONNELVendredi 19 janvier 2018

logo services publics cfe cgc

FEDERATION DES SERVICES PUBLICS DE LA CFE CGC

15-17 rue Beccaria 75012 PARIS

01.44.70.65.90 e-mail :

fonctions.publiques@cfecgcfp.org

Déclaration Liminaire Comité national exceptionnel FIPHFP

Le vendredi 19 Janvier 2018 à Paris.

 La Fédération des Services Publics CFE CGC, a toujours été force de proposition et a toujours honoré l’ensemble des rendez-vous de travail auxquels elle est associée dans l’intérêt des agents des trois versants de la fonction publique en situation de handicap.Aujourd’hui malgré le travail sérieux mené par l’ensemble des collègues des différents collèges siégeant dans cette instance, comme par l’ensemble des personnels du FIPHFP, la fédération des services publics CFE CGC ne peut que déplorer, sans en accepter les conclusions, les constatations que la Cour des comptes assène dans les dix pages publiques de son référé. 

Ces pages pointent sévèrement les insuffisances de la politique de l’insertion dans l’emploi des personnes en situation de handicap, tout comme elles dénoncent le fait que certains employeurs du privé comme du public ne respectant pas leur obligation d’emploi ou sont tentés d’en minorer les conséquences. Soit !

Aujourd’hui malgré les alertes répétées par la Fédération des Services Publics CFE CGC sur la non contribution de l’éducation nationale et de l’agriculture, les sages en dix pages dénoncent des collectes de ressources mal maitrisées entravant l’objet social du FIPHFP, semblant ignorer que les exonérations de ces contributions ne sont pas du fait du FIPHFP mais de la volonté du législateur.

Aujourd’hui, en dix pages, la Cour des comptes regrette que le FIPHFP et l’Agefiph soient des financeurs dénués d’expertise, omettant de rappeler que c’est leur définition légale et réglementaire, leur ADN même. Ceci équivaut à reprocher à la sécurité sociale d’échouer dans sa mission parce que des patients ne guérissent pas malgré les remboursements de soins.

Aujourd’hui en dix pages la Cour des comptes nous dit : rien ne va plus, passons à autre chose et supprimons purement et simplement l’AGEFIPH et le FIPHFP, acteurs majeurs de l’insertion et du maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap, sans offrir une analyse complète des insuffisances de la politique d’insertion dans l’emploi, particulièrement en amont, sur le recrutement via les organismes de placements.

Aujourd’hui les sages ont rédigé un rapport de dix pages à charge et sans appel, qui pointe du doigt les difficultés financières rencontrées par l’AGEFIPH et par le FIPHFP, sans s’attarder sur le fait incontestable que les budgets de ces financeurs ont été ponctionnés par l’Etat à hauteur de 3 fois 29 millions d’euros ces dernières années.La Fédération des Services Publics CFE CGC n’a pas attendu aujourd’hui pour être force de proposition, y compris lors des travaux de refonte du catalogue des aides.

La Fédération des Services Publics CFE CGC n’a pas attendu aujourd’hui non plus pour saisir la presse afin de dénoncer la baisse du budget de 25% à hauteur de 120 millions d’euros par an, sur les trois prochaines années !

Car ce sont nos collègues en situation de handicap qui vont subir la triple peine : le handicap, la difficulté de compenser le handicap et la porte ouverte à l’inaptitude et la précarité !La Fédération des Services Publics CFE CGC a dénoncé la ponction des trois fois 29 millions, elle a dénoncé aussi l’absence de contribution au FIPHFP de certains employeurs.

Elle a alerté le Premier ministre et dernièrement encore lors d’une notre rencontre avec Madame la Secrétaire d’Etat en charge du handicap et Monsieur le Secrétaire d’Etat de l’action et des comptes publics.

 

Elle a défendu résolument la loi du 11 février 2005 avec également la nécessité absolue d’une politique ambitieuse de maintien dans l’emploi, de recrutement et d’innovation sur ce sujet qui nous concernent tous !

Force est de constater que la Cour des comptes considère les agents en situation de handicap comme des variables d’ajustements des politiques publiques !

La Fédération des Services Publics CFE CGC considère que le taux de l’obligation d’emploi de 6% n’est plus la réalité d’une société qui se doit inclusive et a proposé de le relever à 9% avec un véritable plan Marshall de la politique handicap dans le monde du travail, en respectant les branches du privé et du public et en impulsant une réelle dynamique sur le socle de la loi du 11 février 2005.

La Fédération des Services Publics CFE CGC ne sera pas figurante d’un beau théâtre d’ombres pour être le fossoyeur du FIPHFP et de l’Agefiph et ne cautionne pas le réquisitoire de la Cour des comptes à charge contre le FIPHFP et l’Agefiph.

Nous refusons toutes absorptions, fusions ou disparitions du FIPHFP et de l’Agefiph et revendiquons une politique handicap ambitieuse prenant en compte les deux branches publics et privé, sans les opposer et en respectant les personnes en situation de handicap !

Vous l’avez compris, la Fédération des Services Publics CFE-CGC, lucide, demande l’ouverture sans délai, d’une véritable concertation sur les conditions de fonctionnement de l’AGEFIPH et du FIPHFP sans opposer le privé et le public et sans léser une quelconque branche.

Nous souhaitons que la réflexion porte sur l’ensemble de la politique d’insertion dans l’emploi des personnes en situation de handicap.

La CFE CGC rappelle à cet égard que le nombre de demandeurs d’emplois en situation de handicap dépasse les 500 000, et qu’il convient de relever les défis d’une société plus inclusive. La CFE-CGC reste force de proposition en défend et défendra toujours quel qu’en soit le prix, l’humain dans le monde du travail !

Nous souhaitons que cette déclaration liminaire soit reprise dans le compte rendu de cette séance.

Merci de votre attention.

http://cfecgcfp.org/

Retrouvez le lien de la déclaration liminaire :

LIMINAIRE 19 JANVIER 2018 FIPHFP VF

Publié dans Actualité, Le réseau handicap CFE-CGC | Laisser un commentaire

Rapport de la Cour des comptes sur l’AGEFIPH et le FPIHFP ou comment tuer son chien en prétendant qu’il a la rage !

logo services publics cfe cgc

Jeudi 11 janvier 2018

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

11/01/2018 à 07h00

SERVICES PUBLICS CFE-CGC

15/17/ rue BECCARIA

75012 Paris

( 01 44 70 65 90

 

 

Rapport de la Cour des comptes sur l’AGEFIPH et le FPIHFP ou comment tuer son chien en prétendant qu’il a la rage

 

 

Dix pages et quatre recommandations énoncées par le Président de la Cour des comptes rendues publiques le 8 janvier 2018 à la suite d’un référé adressé au Premier ministre et à la Secrétaire d’État chargée des personnes handicapées.

 

Dix pages qui dénoncent des collectes de ressources mal maitrisées entravant l’objet social des deux fonds, selon les Sages !

 

Dix pages qui dénoncent le fait que certains employeurs du privé comme du public ne respectent pas leur obligation d’emploi ou sont tentés de les minorer !

 

Dix pages pour dire tout simplement : rien ne va plus, passons à autre chose et supprimons purement et simplement l’AGEFIPH et le FPIHFP, acteurs majeurs de l’insertion et du maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap !

Ce rapport, à charge et sans appel, occulte les difficultés financières rencontrées par l’AGEFIPH et par le FPIHFP, dont le budget a été ponctionné par l’Etat de 3 fois 29 millions d’euros ces dernières années.

Ce rapport ne fait pas état, non plus, de l’annonce faite par le gouvernement le 21 septembre 2017, d’une diminution du budget du FPIHFP, pour les 3 prochaines années, à hauteur de 120 millions d’euros par an.

La Fédération des services publics CFE CGC avait déjà, par courrier en date du 9 octobre 2017, resté sans réponse, interpellé le Premier Ministre sur ces dysfonctionnements.

Aujourd’hui, la CFE CGC, qui défend au quotidien les personnes en situation de handicap dans le public et le privé, soutient les actions du FIPHFP et de l’Agefiph et refuse toute fusion, absorption ou disparition de ces fonds.

 

La CFE CGC revendique un vrai plan Marshall de la politique handicap dans le monde du travail, en respectant les branches du privé et du public et en impulsant une réelle dynamique sous le socle de la loi du 11 février 2005.

Force de proposition, La CFE CGC réclame l’ouverture, sans délai, d’une véritable concertation sur les conditions de fonctionnement de l’AGEFIPH et du FIPHFP sans opposer le privé et le public et sans léser une quelconque branche !

 

La CFE CGC rappelle que le nombre de demandeurs d’emplois en situation de handicap dépasse les 500 000, et qu’il convient de relever les défis d’une société plus inclusive.

La CFE-CGC reste force de proposition en défendant l’humain dans le monde du travail !

 

La CFE CGC rejette catégoriquement la suppression pure et simple de l’AGEFIPH et du FPIHFP.

 

Contact Presse :

 

Nathalie MAKARSKI

Présidente Services Publics

CFE CGC

TEL 06 07 12 06 88

MAIL presidente@cfecgcfp.org

Publié dans Actualité | Laisser un commentaire

Le gouvernement a décidé la mise à mort de l’Agefiph et du FIPHFP

26239522_10155994313272974_2689095567243679412_n

Jeudi 11 janvier 2018

La CFE-CGC a déjà alerté par un communiqué de presse le 26 septembre 2017 :

Pose des banderilles : Mercredi 21 SEPTEMBRE 2017, on apprend sans concertation que le FIPHFP est contraint de diminuer de 25 % son budget les trois prochaines années pour faire face à la diminution des recettes.

Estocade : La cour des comptes donne l’estocade le 8 janvier 2018 en dénonçant publiquement des collectes de ressources mal maitrisées qui entravent l’objet social des deux fonds selon les Sages. Dix pages pour dire tout simplement, rien ne va plus, passons à autre chose et supprimons purement et simplement l’AGEFIPH et le FPIHFP, acteurs majeurs de l’insertion et du maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap.

Ce rapport ne fait pas état du fait que ces coupes budgétaires drastiques sont dues à des ponctions de l’Etat de trois fois 29 millions d’euros sur chaque fonds et des décisions unilatérales de l’Etat étranglant l’AGEFIPH et le FIPHFP et que ce sont les salariés et les agents en situation de handicap qui en font in fine les frais. 

Il ne reste plus qu’à prouver que ces 2 institutions sont incurables.

Qui sera chargé d’achever la bête en plantant la puntilla ?

Peut-être l’IGAS qui doit remettre un rapport incessamment…

Aujourd’hui, la CFE-CGC, qui défend au quotidien les personnes en situation de handicap dans le public et le privé, soutient les actions du FIPHFP et de l’Agefiph et refuse toute fusion, absorption ou disparition de ces fonds !

La CFE-CGC souhaite un vrai plan Marshall de la politique handicap dans le monde du travail, en respectant les branches du privé et du public et en impulsant une vraie dynamique sous le socle de la loi du 11 février 2005.

Force de proposition, la CFE-CGC réclame un vrai dialogue social sur le sujet, au sein du paritarisme.

Contact Presse et Institutions :
Pierre JAN :  01 55 30 12 92 – 06 32 05 69 02 - pierre.jan@cfecgc.fr 

 

 

Publié dans Actualité, Le réseau handicap CFE-CGC | Laisser un commentaire

La gestion de l’emploi des personnes handicapées est passée au crible par la Cour des comptes !

CaptureLundi 08 janvier 2018

 

La gestion de l’emploi des personnes handicapées est passée au crible par la Cour des comptes.

Nous vous invitons à lire les  conclusions en dix pages de la Cour des comptes ! 

La CFE CGC résolument engagée sur les sujets handicap dans le monde du travail, dans le privé et le public !

https://www.ccomptes.fr/fr/documents/41236 

https://www.ccomptes.fr/fr/publications/laide-linsertion-professionnelle-des-personnes-handicapees-agefiph-et-fiphfp

 

 

Publié dans Actualité, Le réseau handicap CFE-CGC | Commentaires fermés

Les personnes handicapées de moins en moins visibles dans les médias.

CaptureVendredi 5 janvier 2018

Les personnes handicapées invisibles dans les médias. Les chiffres du CSA viennent de tomber et ils sont très mauvais : 0,6% seulement des personnes qu’on voit sur les écrans ont un handicap.

Les personnes handicapées ont toujours été peu visibles dans les médias et ça ne s’arrange pas. Le taux de personnes handicapées visibles sur les écrans de la télévision a chuté à 0.6%. Ce qui signifie que quand vous voyez 100 personnes à la télévision, il n’y en même pas une qui a un handicap.

Le chiffre 2017 qui vient de tomber est plus mauvais encore que celui de l’année dernière.  Il faut dire que le chiffre 2016 avait connu un bon (enfin si on peut dire) à 0.8%. L’explication est simple : les jeux paralympiques de Rio avaient fait grimper la présence des personnes handicapées sur les écrans.

2017 marque donc un net recul de cette visibilité.

Retrouvez la plublication CSA du 4 janvier 2018.

http://www.csa.fr/Etudes-et-publications/Les-observatoires/L-observatoire-de-la-diversite/Les-resultats-de-la-vague-2017-du-barometre-de-la-diversite

 

 

Publié dans Actualité, Le réseau handicap CFE-CGC | Commentaires fermés

Retro 2017 : les grands moments handicap en France …

CaptureMercredi 3 janvier 2018

Avant d’entamer cette année nouvelle, voici un flash-back sur les grands évènements qui ont marqué 2017 dans le champ du handicap. Et quelques coups de cœur qui mettent du baume au cœur…

https://informations.handicap.fr/art-retro-handicap-2017-853-10452.php

Publié dans Actualité, Le réseau handicap CFE-CGC | Commentaires fermés

DOETH : une déclaration plus facile via l’Agefiph ?

Capture

Mercredi 3 janvier 2018

L’Agefiph propose un dispositif pour faciliter la déclaration annuelle de l’obligation d’emploi de travailleurs handicapés (DOETH). Les entreprises ont jusqu’au 1er mars 2018 pour la faire…

Un numéro vert : 0 800 11 10 09

Pour faciliter la démarche, l’Agefiph met en place un dispositif d’information pour aider les entreprises à établir leur DOETH ou calculer le montant de leur éventuelle contribution financière au titre de l’année 2017. Un numéro vert, le 0 800 11 10 09, permet de poser toutes les questions liées au calcul du taux d’emploi, au paiement de la contribution ou pour tout autre renseignement relatif à cette déclaration. Toutes les entreprises ont la possibilité de remplir leur déclaration en ligne et peuvent opter pour le télépaiement pour s’acquitter de leur contribution sur le site de l’Agefiph. Un appel au numéro vert permet de recevoir les identifiants nécessaires (dans le cas où ceux-ci sont perdus ou non reçus).

Et en 2018 ?

Dès le début de l’année 2018, comme le prévoit son plan stratégique, l’Agefiph affirme « renforcer les services réservés aux entreprises avec la mise à disposition de prestations d’accompagnement personnalisé et la mobilisation d’expertises destinées à faciliter le recrutement et le maintien des professionnels handicapés ».

Retrouvez le lien

https://www.teledoeth.travail.gouv.fr/teledoeth/login.do

 

Publié dans Actualité, Le réseau handicap CFE-CGC | Commentaires fermés

Accessibilité des logements : de mal en pis !

CaptureMardi 2 Janvier 2018

En dépit de toute logique, le nombre de logements accessibles se réduit d’année en année. La faute, notamment, à la construction de petits immeubles dépourvus d’ascenseurs. A l’aube de la loi sur le logement, une asso interpelle le gouvernement…

Retrouvez l’article lu pour vous sur handicap.fr en date du 2 janvier 2018. 

https://informations.handicap.fr/art-accessibilite-logement-handicap-853-10449.php

 

Publié dans Actualité, Le réseau handicap CFE-CGC | Commentaires fermés

Belles fêtes de Noel et merveilleuse année 2018 !

Voeux CR MK SF RESEAUX-page-001

dimanche 24 décembre 2017 

      Martine KERYER, Secrétaire Nationale Santé au Travail et Handicap
Christophe ROTH, Délégué National Santé au Travail et Handicap 
       Samira FECIH, assistante du Secteur Santé au Travail et Handicap  
                            
                           Et l’ensemble du réseau handicap CFE CGC

                 Vous souhaitons de passer une merveilleuse année !
                Qu’elle vous apporte son lot de bonheurs,
                 un florilège de petites et grandes surprises,
                 une kyrielle de liens d’amitié et d’amour sans cesse renforcés ;
                 et cerise sur le gâteau, une santé d’enfer !

Publié dans Actualité, Le réseau handicap CFE-CGC | Commentaires fermés

Permanence du 23 Décembre 2017 au 7 Janvier 2018

permanences Vendredi 22 décembre 2017

Pendant la période des congés de la période de Noel et Nouvel an, le secteur santé au travail et handicap reste disponible pour répondre aux questions individuelles sur les droits des salariés ou collectives sur les projets de négociations.

Retrouvez les informations en cliquant sur le lien :

Permanence du 23 Décembre 2017 au 7 Janvier 2018 (002)

 

Publié dans Actualité, Fiches techniques, Questions / Réponses | Commentaires fermés