Senior en position de handicap, son retour et son maintien dans l’emploi

Retour sur le colloque du 18 novembre à Créteil

lundi 28 novembre 2016

L’union départementale CFE CGC 94 présidée par Monsieur Stéphane REBOUT organisait le vendredi 18 novembre 2016 un colloque handicap intitulé « Senior en position de handicap, son retour et son maintien dans l’emploi ».

Cet évènement, se déroulait lors de la semaine européenne des personnes handicapées à la Maison départementale des syndicats du Val-de-Marne 11 rue des archives – 94000 Créteil.

Le colloque a été ouvert par Martine Keryer, Secrétaire Nationale Santé au Travail et Handicap CFE CGC, et le discours introductif prononcé par Christophe ROTH, délégué National Santé au Travail et Handicap CFE CGC.

colloque UD94Pour donner le rythme nous citerons les propos introductifs de Monsieur ROTH :

« Nous noterons que selon l’institut national de recherche de sécurité au travail (l’INRS) en 2011, seuls 41,5 % des français âgés de 55 à 64 ans occupaient un emploi. 

Une particularité qui place la France en queue de peloton des pays européens en matière de travail des séniors.
Le sous-emploi des seniors n’est pas sans conséquences.
Il risque en effet de mettre en péril l’équilibre du régime de retraite par répartition.
Il prive également les entreprises de l’expérience et des compétences qui peuvent conditionner leur réussite économique.
La santé au travail est un des facteurs d’exclusion pour les seniors. Les problèmes de santé constituent le principal facteur de cessation précoce d’activité.
Selon l’enquête SVP50, près de deux tiers des travailleurs âgés de plus de 50 ans travaillent en ressentant des douleurs. L’enquête européenne Share révèle que 27 % des salariés français âgés de plus de 50 ans présentent des risques de dépression. (…)
A la CFE CGC, en qualité de délégué national, aux côtés de Martine KERYER, Secrétaire Nationale, mon action s’appuie sur notre solide réseau, au quotidien de manière constante et efficace nous agissons sur les freins à l’égalité des collègues du privé et du public en situation de handicap, pour une égalité réelle.
Nous sommes face à une triple exigence :

  • Un devoir de responsabilité, d’écoute
  • Un devoir d’exemplarité, d’efficacité
  • Un devoir de solidarité, et d’aide

Aucun recul n’est acceptable, ni même envisageable, dans le domaine du Handicap.
Au contraire, l’égalité doit être renforcée dans les têtes autant que dans les textes.
Ce combat reste un combat actuel.
Celui d’un monde du travail en phase avec son temps.
Celui d’un monde du travail qui doit mobiliser tous les acteurs et décideurs.
Celui d’un monde du travail qui se doit d’être exemplaire et Respectueux des droits fondamentaux.
Celui d’un monde du travail où l’égalité n’est pas une parenthèse.
Celui d’un monde du travail où chacun doit être respecté et considéré à sa juste valeur professionnelle.
C’est cette éthique du futur que nous portons à la Confédération CFE CGC !
Je termine mon propos en indiquant : Senior et handicap, son retour et maintien dans l’emploi c’est possible !
Soyons handicapables, vous pouvez compter sur la totale implication de la CFE CGC ! 
»

L’Union départementale CFE CGC du 94 a rassemblé plus de 80 personnes pour partager ces travaux, exprimer les expériences et attentes, poser toutes les questions lors de ce colloque. Continuer la lecture

Publié dans Actualité | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Le handicap, dans les TPE aussi !

Jeudi 24 novembre 2016

Entrant dans le cadre du calcul de la représentativité des organisations syndicales, les élections TPE se tiendront finalement du 30 décembre 2016 au 13 janvier 2017.

Près de cinq millions de salariés des très petites entreprises, c’est-à-dire celles employant moins de 11 salariés, seront invités à voter.

La loi Rebsamen a mis en place des Commissions paritaires régionales interprofessionnelles (CPRI) ayant pour but de représenter les salariés des TPE qui ne le sont pas aujourd’hui du fait de l’absence d’instances de représentation du personnel.

Les CPRI ont pour vocation d’apporter aux salariés et aux employeurs tous les renseignements et conseils sur les dispositions légales ou conventionnelles utiles à leur situation.

Elles doivent également débattre et rendre un avis sur les questions spécifiques posées aux très petites entreprises et à leurs salariés. Ces questions peuvent concerner l’emploi, la formation, la santé au travail, les conditions de travail ou encore l’égalité professionnelle et le handicap par exemple.

Chacune des CPRI sera composée de 20 membres. 10 sièges sont attribués aux organisations syndicales de salariés dont la CFE-CGC et 10 autres sièges aux organisations professionnelles d’employeurs.

Vous êtes cadre ou agent de maîtrise dans une TPE, apprenez-en plus sur la CFE-CGC depuis notre site dédié aux élections TPE et à partir du 30 décembre, votez CFE-CGC !

Publié dans Actualité | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

L’emploi des femmes en situation de handicap

Rapport du défenseur des droits

mercredi 23 novembre 2016

guide femme handiLes statistiques sont malheureusement parlantes :

  • les femmes en situation de handicap sont plus éloignées de l’emploi que leurs homologues masculins.
  • Celles qui travaillent subissent  des discriminations : elles sont surtout présentes dans certains secteurs d’activités et accèdent difficilement à des postes à responsabilités.

Les causes identifiées par le défenseur des droits dans son rapport, visent les modalités de scolarisation mais également l’existence de stéréotypes.

Les analyses démontrent que les femmes en situation de handicap rencontrent des difficultés et des discriminations dans l’accès à l’emploi et dans leur carrière:

  • parce qu’elles sont femmes,
  • parce qu’elles sont handicapées
  • mais également des inégalités et discriminations spécifiques combinant genre et handicap.

Face à ces constats, le Défenseur des droits appelle à une vigilance particulière à l’égard des femmes handicapées, à la fois dans les politiques en faveur des droits des femmes mais aussi dans les politiques en faveur des personnes en situation de handicap.

L’occasion pour la CFE-CGC, activement engagée en faveur de l’égalité professionnelle, tant sur la dimension hommes-femmes que sur le handicap de rappeler ses propositions et les enjeux, alors que la version finale du rapport sur la lutte contre les discriminations en entreprise a été publiée le 16 novembre 2016 !

Pour la CFE-CGC, travailler sur ces inégalités permet de résoudre d’autres déséquilibres, tels que les inégalités en matière de retraite ou la surexposition à la précarité mais également de retravailler la question de l’efficacité des entreprises et de la motivation des salariés.

La CFE-CGC est très attachée à briser le plafond de verre qui, trop souvent, limite les évolutions de carrière des femmes. C’est vrai pour les femmes handicapées autant que pour les autres !

La CFE-CGC demande donc d’inscrire, dans les accords qui n’en ont pas encore, des mesures visant à réduire ces inégalités et souhaite que de vrais accords pro actifs soient signés dans les entreprises.

Vous pouvez lire ou télécharger le rapport – l’emploi des femmes en situation de handicap depuis le site du défenseur des droits.

Publié dans Actualité | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Guide handicap CFE-CGC

Une nouvelle fiche consacrée au handicap psychique

lundi 21 novembre 2016

Sorti le 1er décembre 2015, le guide handicap CFE-CGC est mis à la disposition de tous les adhérents CFE-CGC sur le site intranet de la Confédération et remis en version papier aux militants formés au handicap au travail.

Après la fiche pratique sur le handicap psychique, le guide handicap dispose désormais d’une fiche supplémentaire consacrée au handicap psychique. Cette fiche de 18 pages a été conçue en 1er lieu comme un support aux formations au handicap psychique que la CFE-CGC déploie actuellement auprès des membres du réseau handicap.

Fiche HPsy

Cette nouvelle fiche pratique sera remise avec le guide handicap à chaque participant à l’issue des journées de formation handicap à partir de janvier 2017.

Si vous avez déjà suivi l’une de ces formations et que vous souhaitez recevoir le guide handicap ou la fiche complémentaire sur le handicap psychique, n’hésitez pas à vous rapprocher de Maud maud.cottin@cfecgc.fr.

Publié dans Actualité, Formation, Le réseau handicap CFE-CGC | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

La CFE-CGC et l’Agefiph s’engagent !

jeudi 3 novembre 2016

Une nouvelle convention d’action pour changer le regard sur le handicap psychique

La CFE-CGC et l’Agefiph ont engagé un travail en commun depuis plus de 12 ans qui s’est traduit par la création d’un réseau handicap dynamique dans les territoires et dans les fédérations, le développement de plusieurs campagnes de sensibilisation sur le handicap au travail, la montée en compétences des militants avec le déploiement de formations et la réalisation d’un guide complet sur le handicap.

Pour cette nouvelle convention, la première sur une durée de trois années, l’action de la CFE-CGC se concentrera sur le handicap psychique, le handicap le plus complexe et le moins souvent traité dans le milieu professionnel.

Ce sujet prioritaire sera traité sur plusieurs axes :

Et lors de la signature de cette nouvelle convention !

Elle sera suivie d’un débat qui portera sur le handicap psychique. La CFE-CGC aura le grand plaisir, à cette occasion, d’accueillir Josef Schovanec .

 Mardi 15 novembre 2016 à partir de 16h30

à l’hôtel Holiday Inn Montparnasse Pasteur

10 rue Gager Gabillot Paris 15

Réservez dès maintenant votre fin d’après-midi !

 

Inscription gratuite mais obligatoire auprès de Maud avant le 7 novembre maud.cottin@cfecgc.fr.

Signature TPE

 

Publié dans Actualité | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Des élus sur le terrain et à vos côtés !

mercredi 19 octobre 2016

IMG_20161018_123736Soyons handi innovants !

Soyons handi accueillants !

Soyons handi capables !

18 Octobre 2016 à LAON

Christophe ROTH délégué national Santé au travail et Handicap, sur le terrain en appui de Philippe DUGAUTIER et Marie Laure DUFOURCQ, Référents Handicap de la Région Haut de France et rencontre des militants et adhérents.

Handicap, changeons nos habitudes !

Publié dans Actualité | Commentaires fermés

Des élus sur le terrain et à vos côtés !

lundi 17 octobre 2016Colloque Clermont

Soyons handi innovants !

Soyons handi accueillants !

Soyons handi capables !

13 Octobre 2016 à CLERMONT FERRAND

Martine KERYER, secrétaire nationale Santé au travail et Handicap et Christophe ROTH, délégué national Santé au travail et Handicap, sur le terrain à la rencontre des militants et adhérents de la Région Auvergne-Rhône-Alpes .

Publié dans Actualité | Commentaires fermés

Colloque handicap Ile-de-France

mercredi 12 octobre

illustrationStéphane Rebout, référent handicap CFE-CGC Ile-de-France vous invite au deuxième opus des « rencontres handicap » qui est consacré au :

Senior en position de handicap, son retour et son maintien dans l’emploi

En présence de :

  • Karine BERTHO, Responsable Sameth 77/94
  • Cedric BASTELICA, Directeur Relation de la CPAM du Val de Marne
  • Véronique CHASSARD, Directrice du Cap Emploi du Val-de-Marne
  • Maimouna DRAME-TALL, Responsable territoriale service social Cramif
  • Marie Claude GIRAUD, Chargée de Mission au Pôle Emploi 94
  • Martine KERYER, Secrétaire nationale santé au travail et handicap CFE-CGC et médecin du travail
  • Marie-Laure Mispelter, Conseillère OETH
  • Christophe ROTH, Délégué national santé au travail et handicap CFE-CGC et représentant au FIPHFP
  • Didier TILLET, Directeur régional adjoint et responsable de l’UT94 à la DIRECCTE d’Ile de France
  • Michèle ABDERHALDEN, Chargée d’études et de développement à l’Agefiph

 Vendredi 18 novembre de 12h à 19h

Maison départementale des syndicats du Val-de-Marne

11 rue des archives – 94000 Créteil

 Bulletin d’inscription à télécharger et à adresser à Sylvie à l’union départementale CFE-CGC du Val de Marne ud94@cfecgc.fr

 

Publié dans Actualité | Marqué avec , , , , , | Commentaires fermés

Il faut aider les aidants !

Journée nationale des aidants

jeudi 6 octobre 2016

Chaque jour, plus de 8 millions de nos concitoyens s’investissent auprès de l’un de leur proche malade ou en situation de handicap, 4 millions sont en activité soit près de 14% de la population active française!

La journée des aidants est l’occasion de rappeler que même si les situations sont diverses, elles peuvent concerner tout le monde : un proche (parent, enfant, conjoint) peut rencontrer subitement une situation de handicap, de maladie ou plus généralement de perte d’autonomie.

Les conséquences de l’activité d’aidant familial aux côtés d’un proche sont multiples :

  • Charge mentale, stress
  • Fatigue allant jusqu’à des situations d’épuisement.
  • Isolement et détérioration du lien social personnel et professionnel
  • Déséquilibre familial

Les aidants souffrent trop souvent de solitude par rapport à leur situation dont ils n’osent fréquemment pas parler même à leurs plus proches.

Cette situation n’est pas tenable à long terme. Pour faire face, il faut aider les aidants et leur premier besoin est le temps !

  • Pour préserver leur activité professionnelle qui est essentielle financièrement mais surtout socialement.
  • Pour résoudre cette équation complexe : conciliation vie professionnelle, vie familiale et soutien à l’aidée.

Si les dispositifs existants ont été enrichis cet été par la loi travail ils ne s’appliqueront malheureusement pas à toutes les situations.

Enjeux de santé au travail, d’égalité professionnelle et de non-discrimination, de fidélisation et de motivation des salariés, le travail en commun sur la question des aidants familiaux est également et surtout une question de performance économique.

L’investissement de l’entreprise sur ce terrain n’est pas un facteur de frein à sa bonne marche, bien au contraire. Les structures engagées dans cette démarche témoignent d’une réduction significative de l’absentéisme, d’une amélioration du management et des performances des équipes !

Aussi, la CFE-CGC propose l’ouverture de négociations sur cette thématique dans les entreprises et en particulier l’intégration de la question des aidants dans les accords portant sur le handicap, la qualité de vie au travail, la diversité ou la responsabilité sociétale des entreprises :

  • congés supplémentaires rémunérés,
  • maintien des cotisations à temps plein dans le cadre des congés non rémunérés,
  • mise en place de temps partiels atypiques dans leur durée ou dans leurs modalités,
  • modalités spécifiques de télétravail,
  • suivi médical et prévoyance renforcée,
  • etc.

L’Orse, observatoire sur la responsabilité sociétale des entreprises, tient à jour et à disposition des négociateurs intéressés une base de données des accords d’entreprise et de branche traitant de la problématique des aidants.

Comme pour le handicap, il n’y a pas d’accord parfait. Aux négociateurs de construire ensemble le dispositif qui sera le plus efficace pour tous !

Retrouvez tous les conseils de la CFE-CGC sur ce sujet dans le guide handicap CFE-CGC, rubrique aidants et dans la BD handicap CFE-CGC 4ème chapitre.

Publié dans Actualité | Marqué avec , , , , | Commentaires fermés

Entreprises et handicap, les modalités de mise en œuvre de l’obligation d’emploi OETH

Etude DARES septembre 2016

mercredi 5 octobre 2016

A quelques jours d’une table ronde à l’Assemblée Nationale, sur la formation et l’insertion professionnelle des personnes handicapées et quelques mois seulement après celles précisément consacrée à la négociation (4 février 2016), l’étude de la DARES tombe à pic !

Malheureusement, elle révèle surtout une cruelle réalité :

les entreprises « ne développent que rarement des stratégies proactives vis-à-vis de l’OETH : la loi est perçue avant tout comme une contrainte légale ».

La Dares relève tout de même une attitude différente lorsque l’entreprise est sous accord… mais pas toujours. Si certaines entreprises le font dans l’objectif de « concevoir un plan d’actions en cohérence avec la situation interne de l’entreprise, sa stratégie économique, ou encore les caractéristiques du secteur d’activité » d’autres sont plus « opportunistes » dans leurs finalités : « internaliser les fonds qu’aurait représentés la contribution à verser à l’Agefiph » ou même « construire ou renforcer une image positive de l’entreprise dans le cadre d’actions de communication externes » avec les conséquences que l’on peut facilement imaginer sur l’objectif initial d’insertion professionnelle durable et de qualité des personnes handicapées…

étude daresAutant d’éléments qui confirment l’analyse faite par la CFE-CGC depuis des années : l’accord handicap agréé n’est pas, dans l’intérêt des personnes handicapés et de celles qui pourraient le devenir, LA solution adaptée à toutes les entreprises. A contrario, la détermination d’une politique proactive, globale et concertée avec les partenaires sociaux sur le sujet et qui s’intègre pleinement dans le dialogue social traditionnel est toujours bénéfique et pas seulement pour les personnes handicapées !

Pour la CFE-CGC la construction d’une politique globale sur le sujet en cohérence avec l’entreprise, ses salariés, ses perspectives d’avenir, son histoire et qui s’appuie sur un état des lieux partagé avec tous les acteurs de sa mise en œuvre (des RH aux services achats en passant par les managers de proximité ou la direction générale) est fondamentale.

Cela peut passer par un accord agréé, ou pas…

Dans tous les cas, au niveau de la branche comme au niveau de l’entreprise, la qualité des accords passe par la  formations des acteurs de la négociation sur ces enjeux !

Pour en savoir plus sur les propositions de la CFE-CGC dans les négociations d’entreprise, une fiche pratique est à votre disposition.

Retrouvez ici l’intégralité de l’étude de la DARES.

Publié dans Actualité | Commentaires fermés