L’humanité grandit en donnant la parole aux aidants, agissons ensemble !

CaptureMardi 6 Novembre 2018

 

Christophe Roth, délégué national CFE-CGC Santé au travail et Handicap :

« L’humanité grandit en donnant la parole aux aidants, agissons ensemble ! »

Le mercredi 21 novembre, une soirée sera consacrée au lancement du Guide des aidants familiaux qui vient d’être élaboré par la CFE-CGC. Parlez-nous de ce guide et de cette soirée.

 Nous lançons ce guide de manière symbolique pendant la Semaine du handicap, qui est traditionnellement la troisième de novembre, et nous le faisons dans le cadre de l’Institut Pasteur, parce que Pasteur valorise tout ce qui concerne le médical. Nous nous sommes donnés les moyens de remplir un amphithéâtre de 500 personnes en faisant appel à des personnalités de premier plan. Après l’ouverture de la soirée par François Hommeril, Sophie Cluzel, secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargée des Personnes handicapées, nous fera l’honneur de prononcer la première intervention. Nous aurons par la suite des échanges avec deux personnes qualifiées, Dominique Gillot, présidente du Conseil National Consultatif des Personnes Handicapées (CNCPH) et Marie-Anne Montchamp, présidente de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA). Cela montre bien l’absence de tout parti pris politique de notre démarche puisque la première a été secrétaire d’Etat à la santé, puis aux personnes âgées et aux personnes handicapées, dans des gouvernements Jospin, avant d’être responsable thématique « Handicap » de la campagne présidentielle de Benoît Hamon, tandis que la  seconde est une ancienne députée UMP qui a été secrétaire d’Etat dans des gouvernements Raffarin et Fillon.

 

Le guide des aidants sera dévoilé à cette occasion. Quelles en sont les grandes lignes ?

 

Je souhaiterais ajouter aussi, avant d’en venir au guide lui-même, que nous avons voulu humaniser ce lancement en ne faisant pas de la soirée un grand show  uniquement centré sur des politiques : l’intervention de la secrétaire d’Etat sera suivie par des témoignages vibrants de deux personnes très impliquées dans le rôle d’aidant : un homme à la retraite, Dominique Brière, mais qui était déjà aidant quand il était dans la vie active, et une dame qui travaille dans un établissement bancaire, Catherine Caboche, qui a accompagné la fin de vie de ses parents. Je vous garantis qu’il vont donner toute la dimension humaine de nos travaux.

Par ailleurs, nous sommes la première confédération à sortir un tel guide, aucune autre centrale syndicale ne s’est penchée sur le sujet : pourquoi l’avons-nous fait ? parce que la problématique du vieillissement et du handicap monte inexorablement dans la société actuelle, que nous recevons de plus en plus de demandes de nos collègues sur le terrain. De plus en plus de gens sont paumés devant ce mélange de charges morales, physiques, nerveuses qu’ils subissent en tant qu’aidants, devant le maquis des droits et des aides qui mettent des mois à se concrétiser, devant la difficulté de concilier ce rôle avec leur propre vie professionnelle et privée.

 

Le Guide des aidants, que nous avons pu feuilleter avant sa publication, apporte des réponses concrètes à toutes ces difficultés…

 

Il s’agit d’un document d’une soixantaine de pages qui, effectivement, vise à fournir toutes les définitions, réponses et informations pratiques. Qu’est-ce qu’un aidant ? comment ce statut est-il reconnu ? comment aider une proche âgée ? comment aider une personne en situation de handicap ? les services publics vers lesquels se tourner, les aides aux familles, les transports spécialisés, la scolarisation si c’est un enfant ? Et puis aussi la question centrale : comment concilier vie d’aidant et vie personnelle : comment préserver sa santé et sa carrière ? comment continuer tout simplement à vivre ?

Le Guide contient aussi les propositions de la CFE-CGC notamment en ce qui concerne l’unification et l’amélioration des congés existants. Il se termine par une partie documentaire très fouillée listant tous les articles de codes, lois, décrets auxquels on peut se référer quand on vit cette situation. Je pense qu’il s’agit là d’un outil utile et humain, sachant qu’en 2018, il y a toujours un aidant sur trois qui meurt avant son proche aidé. De là à penser que c’est d’épuisement, de stress, de manque de sommeil, d’avoir trop tardé pour assurer son suivi médical, faute de quelqu’un pour veiller sur le proche ou faute de moyens tout simplement, il n’y a qu’un pas. Que ce soit Martine Keryer ou moi-même, ou tous les gens qui nous ont aidé dans la rédaction de ce Guide, nous ne pouvions pas nous résoudre à laisser autant de drames humains sans solutions.

À propos de Christophe ROTH

Délégué National Santé au Travail et Handicap Confédération CFE CGC
Ce contenu a été publié dans Actualité. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>