Hugues THIBAULT représentant la Fédération des Services Publics CFE CGC au FIPHFP aux cotés de Christophe ROTH, monte au créneau et adresse un carton rouge !

18582232_325772454509951_6510098963547341406_n

Hand holding a red card isolated on white background

Jeudi 9 NOVEMBRE 2017

 

Le Comité national du FIPHFP (Fonds pour l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap dans la Fonction publique) a soumis au vote jeudi 9 novembre une baisse de 25 % du budget.

La Fédération des Services Publics CFE CGC s’est abstenue de voter cette diminution des dotations en indiquant que le FIPHFP ne devait pas servir de variables d’ajustement des politiques publiques, qu’il n’était plus acceptable que les fonds n’étaient pas sécurisés et a dit NON à la baisse des compensations du handicap.

En effet, pour la fédération des Services Publics CFE CGC le constat est assez simple. Moins de compensation dû à un budget vu à la diète, c’est la porte ouverte aux inaptitudes grandissantes, et par voie de conséquence à l’ouverture des retraites pour inaptitudes et donc à la précarité.

Nous n’acceptons pas la triple peine : handicap, manque de moyens pour compenser, inaptitude prononcée et retraite proposée… c’est l’exclusion des potentiels d’une société qui se doit inclusive comme le prévoit la loi du 11 février 2005.  

Nous souhaitons une politique handicap qui soit celle de la loi, à savoir le maintien dans l’emploi, le recrutement, l’accessibilité, la formation…. En non un vernis de communication et ou de partenariat….

La fédération des Services Publics a saisi le Premier ministre.

Consciente que le taux d’emploi des personnes en situation de handicap progresse dans les fonctions publiques, le FIPHFP voit ses ressources diminuer, la Fédération des Services Publiques par la voie de Christophe ROTH, délégué confédéral à proposer de relever le taux d’emploi de 6% à 9%, et cette proposition a été proposé à Sophie CLUZEL, Secrétaire d’Etat en charge du handicap le 9 novembre, jour du comité national du FIPHFP.

Les représentants au FIPHFP de la Fédération des Services Publics CFE CGC présidée par Nathalie MAKARSKI sont Christophe ROTH et Hugues THIBAULT.

Ils se sont abstenus de voter le budget de 2018 et on notera que toutes les associations au FIPHP se sont abstenues, six organisations syndicales se sont abstenues, une n’a pas pris part au vote, deux organisations ont voté pour (on peut s’interroger…) et les employeurs ont voté pour la baisse du budget.

 

Hugues THIBAULT représentant la fédération des Services Publics CFE CGC avait sollicité une suspension de séance dans ce climat délétère et l’animateur du comité national a refusé !

 

Nous avons fermé le banc, le budget a été voté avec une très large majorité d’abstention et peu de vote favorable….

C’est la démocratie qui a parlé !

Carton rouge à cette journée du comité national du FIPHFP !

Dans le même temps, nous apprenions la démission de l’administrateur rapporteur du conseil scientifique Didier FONTANA qui était le premier président du FIPHFP qui mettait l’humain au cœur de son action. Nous lui rendons un hommage et adressons nos respects pour le travail mené durant des années depuis la création du FIPHFP !

Les temps changent…. On passe à une politique qui mettait l’humain au cœur de l’action à un politique financière et de vernis par une communication et des partenariats….

Pour nous c’est NON à la fédération des services publics CFE CGC

  

 

 

À propos de Christophe ROTH

Délégué National Santé au Travail et Handicap Confédération CFE CGC
Ce contenu a été publié dans Actualité, Le réseau handicap CFE-CGC. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>