Les forces du réseau handicap CFE CGC sont que les personnes qui le composent sont très investies pour mettre l’humain au coeur de leur action , mais c’est aussi un réseau structuré !

CaptureVendredi 20 Octobre 2017

Le 19 octobre 2017 que s’est déroulée une réunion du Groupe Interfédéral handicap CFE CGC et du Groupih sous l’impulsion de Christophe ROTH, Délégué National Santé au Travail et Handicap et Martine KERYER, Secrétaire nationale, nous pouvons nous réjouir d’un réseau qui est sur une vraie dynamique.

Aujourd’hui les référents des régions sont au nombre de 20, les référents des fédérations à 50, et dans chaque union départementale, il y a un référent handicap CFE CGC !

De plus, nous venons d’accueillir des nouveaux collègues des fédérations et aussi de l’Unir. Nous les remercions pour leur implication à nos cotés !

C’est avec plaisir que le réseau handicap de la CFE CGC accueille depuis le 2 octobre 2017, Samira FECIH, assistante du secteur qui apportera au quotidien un travail aux cotés des élus et pour le réseau santé au travail et handicap. Bienvenue Samira !

Quels sont les rôles des référents handicap ?

Le « GrouPIH » Groupe de Pilotage Interfédéral sur le Handicap 

Au-delà de la réflexion de la confédération et du travail de l’Interfédéral Handicap, le GrouPIH est en charge de l’élaboration et des éléments concrets permettant la mise en œuvre de la politique handicap confédérale.

Il assure également un rôle de relais auprès des élus du secteur afin d’assurer la pérennité du service aux adhérents même en cas d’indisponibilité.

Il est composé de 12 personnes, toutes choisies parmi les membres de l’interfédéral handicap par Martine KERYER, secrétaire nationale confédérale et Christophe ROTH, Délégué National Santé au Travail et handicap, en raison de leurs compétences, de leur engagement sur le handicap et de leur disponibilité à travailler en collectif ou en individuel sur le sujet.

Il se réunit 5 fois par an sous la responsabilité des élus du secteur et selon un ordre du jour préétabli.

 Le groupe « Interfédéral handicap »

C’est un groupe de réflexion ; lieu de la construction de la politique handicap de la CFE-CGC.

Il est composé de :

  • deux représentants pour chaque fédération ou syndicat non fédéré : un titulaire et un suppléant.
  • de militants « personnes qualifiées » choisis par la secrétaire nationale et le délégué national.
  • Cette possibilité vise notamment à maintenir la mémoire du réseau handicap en y maintenant les militants « pionniers ».
  • du/des expert(s) du secteur confédéral en charge de la thématique.
  • du / de la délégué(e) national(e) en charge de la thématique.
  • du / de la secrétaire national(e) en charge de la thématique.

Il se réunit deux fois par an.

Mais chaque représentant des fédérations est aussi une personne ressource sur le handicap qui doit « faire sa place » au sein de sa fédération : se faire connaitre, communiquer sur son action (journal papier ou électronique), participer au maximum en auditeur ou en intervenant dans ses structures…

 Afin de répondre au mieux aux attentes de ses adhérents sur le handicap dans le monde du travail, la CFE-CGC a mis en place des référents territoriaux. Acteurs de terrain, ils relaient les actions menées par la CFE-CGC dans leur région ou dans leur département.

Le référent handicap a plusieurs rôles :

  • Intermédiaire entre la confédération et son union territoriale au service des adhérents de son département
  • Il mène les actions qui lui semblent nécessaire à la promotion de l’emploi des personnes handicapées et à l’action de la CFE-CGC sur ce thème.
  • Les méthodes pour gérer le handicap dans les différentes régions sont tellement différentes, que le référent est une sentinelle, une personne clé, qui remonte au niveau national toutes les informations qu’il juge importantes.
  • Il doit communiquer sur le thème du handicap auprès des institutions tout au long de l’année afin de faire connaitre l’action CFE-CGC.
    Le référent handicap n’est pas seul !
  • Il peut s’appuyer sur l’organisation mise en place par la confédération.

 

Les référents régionaux et départementaux handicap CFE CGC

Afin de répondre au mieux aux attentes de ses adhérents sur le handicap dans le monde du travail, la CFE-CGC a mis en place des référents territoriaux. Acteurs de terrain, ils relaient les actions menées par la CFE-CGC dans leur région ou dans leur département.

Le référent handicap a plusieurs rôles :

  • Intermédiaire entre la confédération et son union territoriale au service des adhérents de son département
  • Il mène les actions qui lui semblent nécessaire à la promotion de l’emploi des personnes handicapées et à l’action de la CFE-CGC sur ce thème.
  • Les méthodes pour gérer le handicap dans les différentes régions sont tellement différentes, que le référent est une sentinelle, une personne clé, qui remonte au niveau national toutes les informations qu’il juge importantes.
  • Il doit communiquer sur le thème du handicap auprès des institutions tout au long de l’année afin de faire connaître l’action CFE-CGC.
    Le référent handicap n’est pas seul !
  • Il peut s’appuyer sur l’organisation mise en place par la confédération.  

 Bravo au réseau Handicap CFE CGC pour son implication !

 

   

À propos de Christophe ROTH

Délégué National Santé au Travail et Handicap Confédération CFE CGC
Ce contenu a été publié dans Actualité, Formation, Le réseau handicap CFE-CGC. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>